Anomalies googles earth

Google earth est un logiciel sympathique que j’aime utiliser. Pour le télécharger c’est par ici ! Il est gratuit !

 

Aujourd’hui nous allons faire suite à mon article sur la Terre creuse, en parlant des photos controversées de la NASA ainsi que des anomalies présentes sur GOOGLE MAP. Dans l’article précèdent j’avais déclaré que certains arguments défendent la théorie ne pouvaient faire office de preuves et je vais expliquer ici pourquoi :

Pour remonter dans l’histoire, la première photo complète de notre belle planète fut prise officiellement en 1972 et contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle ne fut pas vraiment prise en photo de nombreuses fois au cours de notre histoire. Même s’il est aujourd’hui possible de regarder des caméras en direct live de L’ISS depuis YOUTUBE qui certaines sont orientées vers notre planète, la majorité des représentations de la Terre que l’on peut trouver sur internet sont enfaîte des reconstitution 3d de notre monde.

Pour faire simple je vais tenter d’expliquer ici de manière simple la technique employée : Certains satellites se baladant en orbite autour de la Terre prennent des séries de clichés à des intervalles bien précis et ceux, en faisant le tour de la terre. Lorsque cela est fait, un opérateur humain, traite les images pour en faire une seule image appelée texture, grâce à l’assemblage d’innombrable clichés. Un travail fastidieux et complexe, car les paramètres à gérer sont grands, comme la rotation de la terre, l’alternance jour / nuit etc.. etc.. De ce fait il y a des paramètres qui ne sont pas gérables par les satellites, comme la météo et les nuages qui se déplacent. Voilà pourquoi certaines fois il apparaît qu’un nuage soit « dupliqué » sur certaines images ou alors que des textures ce chevauches ou ne soit pas bien incrustés. C’est parfaitement normale en somme.

Voici un exemple réalisés par mes soins :

 

1

Remarquez comme il est simple de constater l’assemblage de divers clichés…

Pour ce qui est maintenant des photos satellite des soit-disant entrées vers un monde sous-terrain, il est important de noter que la NASA et tout autres organismes affiliés, traitent les images avant de les publier. Il est donc peu probables que ce genre d’informations fuites, si dissimulations il devrait y avoir… D’ailleurs beaucoup de gens ont prouvés que les photos de Mars étaient retouchées (et oui le ciel de Mars n’est pas rouge !). Deuxièmement, GOOGLE MAP ne nous laisse pas accéder à tout et n’importe quoi… il est évident que la Base 51, et toutes autres installations confidentielles ne sont pas accessibles d’un simple clic de sourit. Donc il est possible de se dire que si entrée il y a, elles ont surement étaient dissimulées.

 

2

Voici une image du pole-sud, rien d’anormale visiblement…

CEPENDANT au cours de mes recherches je suis tombé sur une photographie intéressantes, relevé en premier lieu par un youtubeur Français du nom de Brice Conte.

holeearthunderground

Sur l’image nous constatons la présence d’un troue profond et d’une largeur de plus de 50 mètres. Le tout se situant au pôle sud… Voici les coordonnées GPS pour le trouver : 66°33’12 » S, 99°50’18 » E

 

Pour finir en beauté je vous ai concocté une vidéo qui élucide assez bien le mystère des troue aux pôles sur les différentes images que l’on peut trouver sur internet.

 

En conclusion : Je tient à préciser ici que je tends seulement à prouver que les arguments mit en avant que j’ai sélectionnés ne sont pas recevables. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de dissimulations ou qu’il n’y a pas d’ouvertures… j’essaie seulement d’exposer les faits pour que les gens mal informés ne tombent pas dans des pièges stupides…