YEUX REPTILIENS ? VRAIMENT ? [DEBUNK]

Aaaah ce sujet en à fait couler de l’encre et usé des claviers !  Selon les arguments de cette conspiration, largement populaire sur internet, des reptiles humanoïdes ou des démons présents sur Terre depuis le début des civilisations auraient infiltrés les élites de la société afin de dominer le monde en secret et mener l’humanité à sa perte. La reine d’angleterre, George H. W. Bush, Hillary Clinton, Henry Kissinger, les Rothschild, les Rockefeller, Harold Wilson, et d’autres. Tous y sont passés…

L’un des moyens de reconnaître un reptilien ou un « changereur de forme », serait d’observer leurs yeux. De ce fait les enregistrements pupulent, sur YouTube, où des internautes se prenant pour les prochains snowden, croient apercevoir une pupille de serpent de telle ou telle personnalité. Se pourrait-il donc que les reptiliens existent ?

Malheureusement, la majorité des vidéos visibles sur le net ne sont sans doute que des confusions de bonne foi, ou des montages orchestré par des petits malins…

D’abord, il est important de rappeler comment fonctionne un oeil… Non ne partez pas je vais vous épargner le cours de biologie !

Explications logique :

l-anatomie-de-l-oeil

La partie qui nous intéresse ici est la corné de l’oeil, ce qui est visible de notre oeil à l’extérieur. La cornée est la fenêtre par laquelle les images du monde extérieur pénètrent dans l’œil. Elle est transparente et située à la surface de œil. Seulement cette corné à besoin d’être protégée par le système lacrymal (les larmes) et de ce fait réhydratée (en clignant des yeux.) Est-ce que vous commencez à voir ou je veux en venir ?…

Pour moi cela remonte à mes cours de physique chimie au lycée et notamment à ce cour sur la Réflexion et réfraction de la lumière.

 


La réfraction de la lumière

Définition:  lorsque la lumière atteint un nouveau milieu une partie de cette dernière s’y propage mais en subissant une déviation. Ce phènomène correspond à une réfraction.

Réfraction d’un rayon lumineux passant d’un milieu 1 d’indice de réfraction n1 à un milieu 2 d’indice de réfraction n2.

Définitions:
– Rayon incident: il s’agit du rayon de lumière se propageant dans le premier milieu
– Rayon réfracté: il s’agit du rayon de lumière se propageant dans le deuxième milieu et qui a donc subit une réfraction
– Normale:  c’est la droite perpendiculaire à la surface de séparation des deux milieux.
– Angle d’incidence i: angle entre le rayon incident et la normale.
– Angle de réfraction r: angle entre le rayon réfracté et la normale.

 

refraction

 

La déviation subit par le rayon lumineux en changeant de milieu dépend de la différence d’indice de réfraction entre les deux milieux: plus cette différence est grande et plus la déviation est importante.

Par ailleurs si n1<n2 ( on dit que le milieu 2 est plus réfringent que le milieu 1) alors le rayon réfracté se rapproche de la normale tandis que si n1>n2 (le milieu 1 est plus réfringent que le milieu 2)  il s’en rapproche.

La réflexion de la lumière

Définition:Lorsque la lumière atteint un nouveau milieu une partie est réfractée tandis que l’autre partie est renvoyée dans le premier milieu: on dit que cette lumière subit une réflexion.

La réflexion totale de la lumière

Dans le cas ou la lumière passe dans un milieu moins réfringent elle s’éloigne la normale. Au delà d’une certaine limite de l’angle d’incidence la réfraction n’est alors plus possible et la lumière est entièrement réflechie.
Ce phénomène peut par  exemple  être observé lors d’une plongée. Une fois immergée la surface de l’eau ressemble  en grande partie à un miroir.
Le phénomène de reflexion totale est en particulier mis à profit dans les fibres optiques où la lumière entre avec un angle d’incidence trop important pour subir une réfraction et se réfléchit entièrement.


 

Voilà. Excusez-moi pour le petit cour de science mais c’était nécessaire pour votre compréhension…

Comme certain l’auront compris l’oeil humain reflète une partie de la lumière à cause de sa transparence et de son humidité, comme une sorte de miroir. Ce qui explique comment un nombre impressionnant de personnes témoignes en décrivant des gens aux pupilles reptiliennes à la télé alors qu’il ne s’agit enfaîte que du reflet, du trépied de la caméra, du cameraman, d’un arbre… ou de tout autre objet suffisamment verticales dans le champ de vision de la personne.

 

Explication médicale :

Du côté médicale, il existe une anomalie génétique que l’on appel un colobome. Le colobome oculaire est une anomalie de développement du cristallin, de l’iris, de la choroïde ou de la rétine survenant lors de la vie embryonnaire. Il n’existe pas de traitement spécifique de cette affection, mais on doit surveiller l’apparition d’éventuelles complications comme des décollements de rétine ou des glaucomes, qu’il faut alors traiter rapidement.

28774182d4b20afcfd7be8f63cfd825c

Voyez comme l’aspect du colobome de cet enfant fait prendre à ses pupilles une forme « reptilienne ».

 

EXPLICATION TECHNIQUE :

J’aurai aussi pu vous parler du système d’encodage vidéo des plateformes d’hébergements en ligne comme YOUTUBE qui re-transforme toutes les vidéos afin de les héberger sur ses serveurs.


Comment marche une vidéo ?

Bien que tout le monde le sache, une vidéo, ce n’est qu’une succession de photos, ou d’images, très rapidement. En effet, pour avoir l’impression d’une vidéo fluide, il faut un nombre minimum d’images par seconde. Ce nombre, il est courant d’entendre parler de 24 ou 25 images par seconde ou FPS (Frames Per Seconds). Sans rentrer dans les détails optiques (composition des yeux, persistance rétinienne…), c’est en effet un chiffre où notre oeil n’est plus capable de distinguer image après image. Résultat : on a donc l’impression que l’image et le mouvement sont fluides. L’oeil humain distingue uniquement de 1 à 90 FPS (sachant que pour voir au delàs de 30 FPS il faut déjà être bon !).

photofunky

Voici un exemple…

Le problème étant qu’avec nos appareils numériques modernes, nous avons une gamme de produit filmant rarement en dessous de 60 FPS à l’heure actuelle. Et jusqu’à il y a quelques années à peine, youtube ce chargeait lui-même pendant l’upload de la vidéo de re-transformer celle-ci à 25 FPS seulement ! Peu-importe le nombre de FPS de base de votre vidéo ! Ce n’est que récemment donc que la fonctionnalité d’uploader des vidéos de 60, 30 ou 25 FPS fut ajouté sur youtube.

video

N’avez-vous jamais remarqué cette petite roue crantée ?… 

En réduisant donc le nombre de FPS de l’image, il opère donc une fusion ou une réduction de certaines images… ce qui pour une vidéo d’excellente qualité ne poserai relativement pas de problème mais, vous l’aurez constaté vous-même : les soit-disant vidéos de personnalités à pupilles verticales ont rarement une qualité d’image au-dessus de 480p. (Je vous laisse faire le test vous-même avec n’importe quelle vidéo youtube, réduisez, la qualité d’image vers du 360p ou 240p et observez…). Plus précisément : en réduisant les FPS, youtube va prendre en compte l’emplacement de la pupille d’une personne à différents endroits, pour les fusionner en un seul, ce qui donne cet étirement verticale ou autre… Car, les minuscules mouvements des yeux ne sont pas gérables informatiquement à moins de TOUT décomposer.

En conclusion : Alors ? Lézards ou pas lézards ? Démons ou pas Démons ? Hé bien encore une fois je ne dis pas qu’il n’existe aucun être stellaire capables de se transformer sous forme humaine… je ne fais que démonter les arguments qui peuvent l’être par la logique pur et dur…

 

Source du cour !