L’ARBRE DE VIE

arbre-de-vie-du-barhein-1021x580

Les grandes religions s’inspirent de nombreux passages des textes sumériens, comme le paradis terrestre décrit dans le poème Enki et Ninhursag, dont le jardin paradisiaque évoqué dans la Bible et le Dilmun sumérien se rapprochent.

Enki et Ninhursag est un mythe sumérien, mettant en scène deux grandes divinités, Enki maître de la sagesse, le porteur d’eau, et sa parèdre Ninhursag appelée aussi Damkina. Le récit se passe sur l’île de Dilmun, probablement l’actuel Bahreïn, qui entretient durant la haute Antiquité d’intenses relations avec la Mésopotamie.

Ce mythe raconte comment Enki a fait de cette contrée, au départ désertique, une région disposant d’abondantes ressources pour le bonheur de Sumer.

L’ Arbre de vie du Bahreïn, mystère de la nature

Il est l’un des phénomènes les plus remarquables au monde : « l’Arbre de vie » du Bahrein s’élève fièrement au milieu du désert, à des kilomètres des sources d’eau et des zones de végétations.

Comment fait-il pour survivre ? La question se pose depuis plusieurs années déjà…

Pour les habitants du Bahreïn, pays situé sur un archipel du golfe Persique au Moyen-Orient, ce n’est pas juste « un arbre ». Vieux de 400 ans et mesurant près de 10 mètres de haut, « l’Arbre de vie » se dresse seul au milieu du désert, à environ deux kilomètres de Jebel Dukhan, le point le plus élevé du pays.

Sa survie miraculeuse au milieu de nulle-part et dans des conditions aussi difficiles pousse la population du Bahreïn à penser qu’il s’agit-là de l’unique vestige du mythique jardin d’Eden. Et pour cause ?

Sa source d’eau demeure toujours un mystère.

Les biologistes et scientifiques qui sont venus examiner l’arbre sont restés perplexes. Et malgré plusieurs théories, son existence et sa survie dans le désert sont toujours une énigme.

Ainsi, certains pensent que les racines de cet arbre, baptisé Sharajat-al-Hayat, s’étendent très loin mais surtout dans les profondeurs, où des sources d’eau encore inconnues viendraient l’alimenter. Mais jusqu’ici personne n’a pu prouver cette hypothèse.

treeoflife

Alors que les habitants du Bahreïn pensent avoir trouvé l’endroit où se situait le jardin d’Eden, les bédouins – nomades de culture arabe vivant dans des régions désertiques du Moyen-Orient – sont convaincus que cet arbre légendaire a été béni par Enki, un dieu de la mythologie sumérienne, associé avant tout à l’eau.

Le Sharajat-al-Hayat est l’une des « attractions » les plus célèbres du Bahreïn.

Les touristes se bousculent pour admirer ce mystère de la nature. Mais ces dernières années, ces visites, non surveillées, manquent parfois de respect. Arrivés au pied de l’arbre, plusieurs reporters ont été déçus en découvrant que certains visiteurs gravaient leur nom sur le tronc. Pire, des bombes de peinture sont utilisées…

Autre constat : certaines branches, abaissées, laissent penser que plusieurs personnes ont grimpé sur l’arbre… Triste spectacle pour un phénomène de la nature aussi remarquable, qui devrait, au contraire, être préservé.

Dilmun est mentionnée dans de nombreux textes mythologiques mésopotamiens, en particulier dans Enki et Ninhursag qui attribue la création de Dilmun au dieu sumérien Enki

(qui en fit sa résidence et un Jardin d’Abondance présentant des similitudes avec le paradis terrestre ou Jardin d’Eden où Dieu aurait créé l’Homme).

 

Dans le récit sumérien de la Création Enûma Elish (qui présente des parallèles marquées avec le récit de la Genèse), dans le Poème du Supersage où est décrit le mythe mésopotamien de la Création des hommes (créés, sur proposition du dieu Ea / Enki, à l’image des dieux, et façonnés dans de l’argile, argile auquel la déesse-mère Ninmah insuffla la vie).

Et dans le passage de l’Epopée de Gilgamesh où est décrit le Déluge : on y voit le héros de l’Arche, appelé Ziusudra / Atrahasis / Uta-Napishtim (alias Noé), aller s’établir dans le Jardin de Dilmun en compagnie d’Ea, après qu’Enlil le dieu suprême lui eut accordé l’immortalité.

C’est à Bahrein que se trouve le premier puits de pétrole du Moyen Orient, datant de 1932. A Bahrein, l’essence est bien moins cher que l’eau !

Il y a également le point culminant du royaume de Bahrein, Djebel Dukhan (la Montagne de la Fumée). Par temps chaud et humide, cette montagne de 137 mètres de haut est enveloppée de brume, ce qui lui a donné son nom.

L’arbre de vie, à ne pas confondre avec l’arbre de la connaissance du bien et du mal, est mentionné 2 fois dans la bible.

Genèse 3 :24 : « C’est ainsi qu’il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie. »

Apocalypse 2 :7 : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. »

groundtreeoflife

Cet arbre a un tronc mesurant 3,76 mètres.

Bahreïn est la localisation de l’Éden sumérien Dilmun, entre le Tigre et l’Euphrate, des hommes fondèrent la civilisation de Sumer (6è millénaire av. JC).

Les Sumériens perfectionnent l’écriture, les bateaux, l’art de bâtir en briques, la roue, l’école, la démocratie, la justice, la monnaie, les impôts et la médecine. Ils fondent des cités avec un prêtre-roi. Ce sont eux qui ont inventé le système sexagésimal de l’heure, la minute et la seconde… Mais heureusement depuis plus de 400 ans l’arbre de vie, lui demeure la imperturbable, mais pour combien de temps encore…

 

sources

YEUX REPTILIENS ? VRAIMENT ? [DEBUNK]

Aaaah ce sujet en à fait couler de l’encre et usé des claviers !  Selon les arguments de cette conspiration, largement populaire sur internet, des reptiles humanoïdes ou des démons présents sur Terre depuis le début des civilisations auraient infiltrés les élites de la société afin de dominer le monde en secret et mener l’humanité à sa perte. La reine d’angleterre, George H. W. Bush, Hillary Clinton, Henry Kissinger, les Rothschild, les Rockefeller, Harold Wilson, et d’autres. Tous y sont passés…

L’un des moyens de reconnaître un reptilien ou un « changereur de forme », serait d’observer leurs yeux. De ce fait les enregistrements pupulent, sur YouTube, où des internautes se prenant pour les prochains snowden, croient apercevoir une pupille de serpent de telle ou telle personnalité. Se pourrait-il donc que les reptiliens existent ?

Malheureusement, la majorité des vidéos visibles sur le net ne sont sans doute que des confusions de bonne foi, ou des montages orchestré par des petits malins…

D’abord, il est important de rappeler comment fonctionne un oeil… Non ne partez pas je vais vous épargner le cours de biologie !

Explications logique :

l-anatomie-de-l-oeil

La partie qui nous intéresse ici est la corné de l’oeil, ce qui est visible de notre oeil à l’extérieur. La cornée est la fenêtre par laquelle les images du monde extérieur pénètrent dans l’œil. Elle est transparente et située à la surface de œil. Seulement cette corné à besoin d’être protégée par le système lacrymal (les larmes) et de ce fait réhydratée (en clignant des yeux.) Est-ce que vous commencez à voir ou je veux en venir ?…

Pour moi cela remonte à mes cours de physique chimie au lycée et notamment à ce cour sur la Réflexion et réfraction de la lumière.

 


La réfraction de la lumière

Définition:  lorsque la lumière atteint un nouveau milieu une partie de cette dernière s’y propage mais en subissant une déviation. Ce phènomène correspond à une réfraction.

Réfraction d’un rayon lumineux passant d’un milieu 1 d’indice de réfraction n1 à un milieu 2 d’indice de réfraction n2.

Définitions:
– Rayon incident: il s’agit du rayon de lumière se propageant dans le premier milieu
– Rayon réfracté: il s’agit du rayon de lumière se propageant dans le deuxième milieu et qui a donc subit une réfraction
– Normale:  c’est la droite perpendiculaire à la surface de séparation des deux milieux.
– Angle d’incidence i: angle entre le rayon incident et la normale.
– Angle de réfraction r: angle entre le rayon réfracté et la normale.

 

refraction

 

La déviation subit par le rayon lumineux en changeant de milieu dépend de la différence d’indice de réfraction entre les deux milieux: plus cette différence est grande et plus la déviation est importante.

Par ailleurs si n1<n2 ( on dit que le milieu 2 est plus réfringent que le milieu 1) alors le rayon réfracté se rapproche de la normale tandis que si n1>n2 (le milieu 1 est plus réfringent que le milieu 2)  il s’en rapproche.

La réflexion de la lumière

Définition:Lorsque la lumière atteint un nouveau milieu une partie est réfractée tandis que l’autre partie est renvoyée dans le premier milieu: on dit que cette lumière subit une réflexion.

La réflexion totale de la lumière

Dans le cas ou la lumière passe dans un milieu moins réfringent elle s’éloigne la normale. Au delà d’une certaine limite de l’angle d’incidence la réfraction n’est alors plus possible et la lumière est entièrement réflechie.
Ce phénomène peut par  exemple  être observé lors d’une plongée. Une fois immergée la surface de l’eau ressemble  en grande partie à un miroir.
Le phénomène de reflexion totale est en particulier mis à profit dans les fibres optiques où la lumière entre avec un angle d’incidence trop important pour subir une réfraction et se réfléchit entièrement.


 

Voilà. Excusez-moi pour le petit cour de science mais c’était nécessaire pour votre compréhension…

Comme certain l’auront compris l’oeil humain reflète une partie de la lumière à cause de sa transparence et de son humidité, comme une sorte de miroir. Ce qui explique comment un nombre impressionnant de personnes témoignes en décrivant des gens aux pupilles reptiliennes à la télé alors qu’il ne s’agit enfaîte que du reflet, du trépied de la caméra, du cameraman, d’un arbre… ou de tout autre objet suffisamment verticales dans le champ de vision de la personne.

 

Explication médicale :

Du côté médicale, il existe une anomalie génétique que l’on appel un colobome. Le colobome oculaire est une anomalie de développement du cristallin, de l’iris, de la choroïde ou de la rétine survenant lors de la vie embryonnaire. Il n’existe pas de traitement spécifique de cette affection, mais on doit surveiller l’apparition d’éventuelles complications comme des décollements de rétine ou des glaucomes, qu’il faut alors traiter rapidement.

28774182d4b20afcfd7be8f63cfd825c

Voyez comme l’aspect du colobome de cet enfant fait prendre à ses pupilles une forme « reptilienne ».

 

EXPLICATION TECHNIQUE :

J’aurai aussi pu vous parler du système d’encodage vidéo des plateformes d’hébergements en ligne comme YOUTUBE qui re-transforme toutes les vidéos afin de les héberger sur ses serveurs.


Comment marche une vidéo ?

Bien que tout le monde le sache, une vidéo, ce n’est qu’une succession de photos, ou d’images, très rapidement. En effet, pour avoir l’impression d’une vidéo fluide, il faut un nombre minimum d’images par seconde. Ce nombre, il est courant d’entendre parler de 24 ou 25 images par seconde ou FPS (Frames Per Seconds). Sans rentrer dans les détails optiques (composition des yeux, persistance rétinienne…), c’est en effet un chiffre où notre oeil n’est plus capable de distinguer image après image. Résultat : on a donc l’impression que l’image et le mouvement sont fluides. L’oeil humain distingue uniquement de 1 à 90 FPS (sachant que pour voir au delàs de 30 FPS il faut déjà être bon !).

photofunky

Voici un exemple…

Le problème étant qu’avec nos appareils numériques modernes, nous avons une gamme de produit filmant rarement en dessous de 60 FPS à l’heure actuelle. Et jusqu’à il y a quelques années à peine, youtube ce chargeait lui-même pendant l’upload de la vidéo de re-transformer celle-ci à 25 FPS seulement ! Peu-importe le nombre de FPS de base de votre vidéo ! Ce n’est que récemment donc que la fonctionnalité d’uploader des vidéos de 60, 30 ou 25 FPS fut ajouté sur youtube.

video

N’avez-vous jamais remarqué cette petite roue crantée ?… 

En réduisant donc le nombre de FPS de l’image, il opère donc une fusion ou une réduction de certaines images… ce qui pour une vidéo d’excellente qualité ne poserai relativement pas de problème mais, vous l’aurez constaté vous-même : les soit-disant vidéos de personnalités à pupilles verticales ont rarement une qualité d’image au-dessus de 480p. (Je vous laisse faire le test vous-même avec n’importe quelle vidéo youtube, réduisez, la qualité d’image vers du 360p ou 240p et observez…). Plus précisément : en réduisant les FPS, youtube va prendre en compte l’emplacement de la pupille d’une personne à différents endroits, pour les fusionner en un seul, ce qui donne cet étirement verticale ou autre… Car, les minuscules mouvements des yeux ne sont pas gérables informatiquement à moins de TOUT décomposer.

En conclusion : Alors ? Lézards ou pas lézards ? Démons ou pas Démons ? Hé bien encore une fois je ne dis pas qu’il n’existe aucun être stellaire capables de se transformer sous forme humaine… je ne fais que démonter les arguments qui peuvent l’être par la logique pur et dur…

 

Source du cour !

Anomalies googles earth

Google earth est un logiciel sympathique que j’aime utiliser. Pour le télécharger c’est par ici ! Il est gratuit !

 

Aujourd’hui nous allons faire suite à mon article sur la Terre creuse, en parlant des photos controversées de la NASA ainsi que des anomalies présentes sur GOOGLE MAP. Dans l’article précèdent j’avais déclaré que certains arguments défendent la théorie ne pouvaient faire office de preuves et je vais expliquer ici pourquoi :

Pour remonter dans l’histoire, la première photo complète de notre belle planète fut prise officiellement en 1972 et contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle ne fut pas vraiment prise en photo de nombreuses fois au cours de notre histoire. Même s’il est aujourd’hui possible de regarder des caméras en direct live de L’ISS depuis YOUTUBE qui certaines sont orientées vers notre planète, la majorité des représentations de la Terre que l’on peut trouver sur internet sont enfaîte des reconstitution 3d de notre monde.

Pour faire simple je vais tenter d’expliquer ici de manière simple la technique employée : Certains satellites se baladant en orbite autour de la Terre prennent des séries de clichés à des intervalles bien précis et ceux, en faisant le tour de la terre. Lorsque cela est fait, un opérateur humain, traite les images pour en faire une seule image appelée texture, grâce à l’assemblage d’innombrable clichés. Un travail fastidieux et complexe, car les paramètres à gérer sont grands, comme la rotation de la terre, l’alternance jour / nuit etc.. etc.. De ce fait il y a des paramètres qui ne sont pas gérables par les satellites, comme la météo et les nuages qui se déplacent. Voilà pourquoi certaines fois il apparaît qu’un nuage soit « dupliqué » sur certaines images ou alors que des textures ce chevauches ou ne soit pas bien incrustés. C’est parfaitement normale en somme.

Voici un exemple réalisés par mes soins :

 

1

Remarquez comme il est simple de constater l’assemblage de divers clichés…

Pour ce qui est maintenant des photos satellite des soit-disant entrées vers un monde sous-terrain, il est important de noter que la NASA et tout autres organismes affiliés, traitent les images avant de les publier. Il est donc peu probables que ce genre d’informations fuites, si dissimulations il devrait y avoir… D’ailleurs beaucoup de gens ont prouvés que les photos de Mars étaient retouchées (et oui le ciel de Mars n’est pas rouge !). Deuxièmement, GOOGLE MAP ne nous laisse pas accéder à tout et n’importe quoi… il est évident que la Base 51, et toutes autres installations confidentielles ne sont pas accessibles d’un simple clic de sourit. Donc il est possible de se dire que si entrée il y a, elles ont surement étaient dissimulées.

 

2

Voici une image du pole-sud, rien d’anormale visiblement…

CEPENDANT au cours de mes recherches je suis tombé sur une photographie intéressantes, relevé en premier lieu par un youtubeur Français du nom de Brice Conte.

holeearthunderground

Sur l’image nous constatons la présence d’un troue profond et d’une largeur de plus de 50 mètres. Le tout se situant au pôle sud… Voici les coordonnées GPS pour le trouver : 66°33’12 » S, 99°50’18 » E

 

Pour finir en beauté je vous ai concocté une vidéo qui élucide assez bien le mystère des troue aux pôles sur les différentes images que l’on peut trouver sur internet.

 

En conclusion : Je tient à préciser ici que je tends seulement à prouver que les arguments mit en avant que j’ai sélectionnés ne sont pas recevables. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de dissimulations ou qu’il n’y a pas d’ouvertures… j’essaie seulement d’exposer les faits pour que les gens mal informés ne tombent pas dans des pièges stupides…

WEB SERIE REPTILIEN

Bonjour tout le monde !

Avant toute chose, je tiens à vous faire part de ma joie et je tiens à vous remercier, merci infiniment pour l’accueil et vos retours qui ont reçu mon premier essai sur l’arbre généalogique Gina’Abul.

J’en profite pour vous donner quelques nouvelles de la web série, que je n’ai pas oublié rassurez-vous… Je reprends le travail après une période d’inaction et de questionnement. C’est un premier saut dans l’inconnue que je m’apprête à effectuer et sachez donc que le résultat ne sera sans doute pas parfait, loin de là. C’est un premier jet, j’ai beaucoup à faire et à apprendre. Je n’ai pas le savoir faire, les outils, les équipes, le matériel, le budget et le temps des grosses productions, mais je fais de mon mieux, avec mes moyens.

Je pars de loin et sans réel soutient qui plus est… Mais ce qui est passionnant dans cette nouvelle aventure c’est que tout est à améliorer et à peaufiner. Le champ de possibilités créatives est immense ! Et je bouillonne d’impatience d’avoir vos premiers retours. Je prends un grand plaisir à travailler sur ce projet à tous les niveaux.

Merci à tous et à bientôt mes frères et soeurs !